La psychologie des couleurs

L’étude des couleurs révèle que nous réagissons de manière spécifique à celles-ci. C’est pourquoi le marketing, le design et le packaging s’y intéressent depuis toujours.

L’agence The Logo Company propose sur son site un tableau des émotions associées aux couleurs du spectre, et des marques qui ont adopté chacune de ces teintes.

Ainsi le jaune est plutôt la couleur tonique de l’optimisme (Ferrari, Best Buy, Mac Donald’s), le rouge celle de l’excitation et de la jeunesse (Coca-Cola, Nintendo, Kellogg’s, Canon, KFC, Virgin), quand le bleu reste la couleur de la puissance et de la confiance, valeurs chères à des marques pharmaceutiques (Pfizer), des constructeurs informatiques (HP, Intel, IBM, DELL) ou des banquiers (American Express, etc…).

Mais connaître ces codes peut aussi permettre de les contourner pour se démarquer sur un marché saturé et chromatiquement uniforme… On pense par exemple pour les banquiers au vert de Cetelem et surtout à l’orange d’ING Direct, couleur plus créative, jeune et insouciante qui tranche avec l’offre habituelle des organismes de crédit.

L’entreprise KISSmetrics a réalisé par ailleurs un tableau récapitulatif des usages fréquents des couleurs dans des contextes spécifiques. Ainsi le rouge est souvent utilisé lors des soldes pour signifier l’urgence, l’orange plus agressif pousse à l’action, le jaune est utilisé pour attirer l’attention des passants…

 


 

Source :

http://www.slate.fr/lien/71709/petite-psychologie-couleur-marketing

http://thelogocompany.net/blog/infographics/psychology-color-logo-design/

http://www.veazio.com/marketing/preferences-couleurs-selon-sexe/

http://www.slate.fr/story/50935/gender-marketing-publicite-stylo-bic-sanogyl

http://www.management-specialise.org/newsletters/45/expertises/paradoxe-cocaCola-zero.html

adminLa psychologie des couleurs

2 Comments on “La psychologie des couleurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *